PRISE 2 : Guinée écologie sensibilise sur les impacts des infrastructures

Dans le cadre du projet « Réduction des impacts des infrastructures côtières en Afrique de l’Ouest » l’ONG Guinée Ecologie avec l’appui financier du PRCM, a mené plusieurs activités de sensibilisation. Il s’agit entre autres d’ateliers de formation, de visites de terrain, de l’organisation d’émissions et d’un débat public.

La première activité portant sur l’atelier s’est tenue du 27 au 28 juin 2019 au siège de Guinée Ecologie. Vingt-huit participants constitués de leaders d’ONG nationales, de journalistes, des cadres des entreprises, etc. ont répondu présents. L’atelier avait pour objectif de les informer et sensibiliser sur les impacts des infrastructures et les outils de gestion environnementale. Au terme des deux jours de travail, les participants ont été formés sur l’ensemble des outils de gestion de l’environnement en Guinée et mobilisés en vue du lancement du plaidoyer auprès des principaux acteurs publics et privés concernés.

Par ailleurs, un atelier de formation sur les outils et techniques de plaidoyer s’est tenu du 23 au 24 septembre 2019 réunissant 21 participants venus de la société civile et médias. Cet atelier a été l’occasion de mettre à la disposition des participants tous les outils nécessaires pour la conduite d’une campagne de plaidoyer. De même, il a été question de partager avec ces derniers les démarches indispensables impliquant toutes les parties prenantes et de définir les cibles, les thèmes et un programme de plaidoyer envers les parties concernées.

Une autre activité a porté sur l’organisation des visites de terrain afin de faire constater les impacts des infrastructures sur la zone côtière et de susciter une prise de conscience permettant de prendre des actions en faveur de leur gestion. 

Initialement prévue dans le delta de kapatchez, la visite a finalement eu lieu autour de grand Conakry où les impacts des infrastructures sur la zone côtière sont également visibles. Trois sites à cet effet ont été visités. Il s’agit du site de Dubréka, Ratoma et Dixinn où se développent respectivement les projets d’Eva Pêche, de Construction de la nouvelle ville de Lambanyi et de Winning Consortium SA5.

L’organisation des émissions a porté sur la tenue d’un point de presse qui a regroupé une dizaine de journalistes et acteurs de la société civile. Après le point de presse, plusieurs émissions radios et articles de presse ont été produits.

Enfin, pour ce qui est du débat public, un panel a été animé par Mamoudou CONDE sur le thème « Mine, Environnement et Développement durable ». Au cours de ce panel, les problématiques liées aux impacts des infrastructures sur la zone côtière ont été débattues suivi des questions du public.