PRISE 2 : des experts se concertent sur un amendement du texte de la convention d’Abidjan

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action PRISE 2, les experts se sont réunis à Saly au Sénégal du 25 au 26 avril 2019 pour statuer sur l’amendement du texte de la Convention d’Abidjan. 

Organisée par le Secrétariat de la Convention d’Abidjan en partenariat avec le PRCM, cette réunion a permis aux experts de réfléchir sur l’amendement du texte de la Convention en vue de prendre en compte la problématique des infrastructures côtières qui, jusqu’ici n’était pas suffisamment considérée lors de la série de consultations nationales organisées en Afrique de l’Ouest et du Centre entre juillet et octobre 2016. Durant deux jours, les participants venus de la sous-région, ainsi que les partenaires techniques et financiers ont échangé sur plusieurs points inscrits à l’ordre du jour.

Rappelant le contexte du processus d’élaboration d’une directive régionale sur les infrastructures, M. DACOSTA Richard, chargé de programme au Secrétariat de la Convention d’Abidjan, a présenté les résultats de l’ensemble des consultations nationales et des réunions du Comité sur la Science et la Technologie de la Convention d’Abidjan, soumis et adoptés par les Parties lors de la douzième Conférence tenue à Abidjan en mars 2017. A sa suite, M. COLY Adrien est intervenu pour mettre l’accent entre autres sur les enjeux liés à la Gestion Intégrée de la Zone Côtière notamment les relations déterministes transfrontières imposées par les bassins fluvio-deltaïques que les pays ont en commun. M. SENHOURY Ahmed, Directeur du PRCM quant à lui, a fait un exposé sur la typologie des infrastructures ainsi que leurs impacts. Il a relevé que le littoral ouest-africain, particulièrement instable du fait de la remobilisation permanente des sédiments, est soumis aux risques d’inondation de plusieurs secteurs. La réunion s’est poursuivie avec d’autres présentations et des travaux de groupes à l’issue desquels une feuille de route a été adoptée. Elle préconise la mise en place d’un groupe ad-hoc restreint chargé de rédiger des propositions d’articles à annexer à la convention d’Abidjan. L’adoption du texte amendé se fera lors de la prochaine COP de la Convention d’Abidjan prévue en avril 2020.

Français